50 secondes

 
 
50 secondes
Traduction de la caricature :
50 secondes d’attente !
Quelle est la prochaine étape ?
Nous devons ouvrir la porte nous-mêmes ?
Ils nous parleront en tant que « vous » ?
Le service est terrible

50 secondes. Carton du 15/10/2022 en CTXT

C’est le temps que Felipito et Leti ont dû attendre pour Pedro Sánchez, ce« républicain »

Le couple de fonctionnaires dévoués a été laissé froissé à l’intérieur de la Rolls-Royce Phantom IV que le dictateur Franco avait achetée en son temps. Voyez la belle métaphore de cette scène.

Cinquante secondes angoissantes à l’intérieur de l’une des voitures les plus chères et les plus luxueuses du monde. Je ne sais pas où nous allons finir…

Et donc, avec cela et d’autres conneries sur les drapeaux, des centaines de titres et de profonds débats ont démarré sur les tables des médias, qui ont duré deux putains de jours.

50 secondes

Sur Antena 3, cette chaîne qui appelle la diffusion en boucle d’événements macabres au milieu d’exclamations jaunes et de braillements divers un programme d’information, ils ont trouvé un général à la retraite pour convaincre leur public que faire attendre Felipito pendant toutes ces cinquante secondes, cinquante, écoutez, était une absurdité

Les commentateurs à la nuque raide ont souligné la rebuffade, l’insulte et je ne sais combien d’autres choses très alarmantes que ces cinquante secondes ont signifié pour la Couronne.

50 secondes

Ils ont même consacré plus de temps, dans cette insupportable émission matinale que fait Susana Griso, à des ragots sur les oignons de Leti, soulignant la prestance et l’élégance qu’elle a dans ses talons hauts, qu’à un article sur la guerre en Ukraine.

Il y a tellement d’idioties issues de la promenade martiale anachronique qu’il serait cruel de les énumérer toutes.

Ayant perdu toute dignité depuis des décennies, les chaînes de télévision, et pas même la chaîne publique, ont mis en scène différentes versions du NODO en couleur pour donner une magnifique leçon d’anti-journalisme.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados
Hipotecas

Hypothèques

Les patrons du mal

Inhumanité de Madrid