COP28

 
COP

COP28 - Caricature du 03/12/2023 dans CTXT

Eh bien, nous avons déjà une autre COP avec plus de la même chose. La Conférence des Nations unies sur les changements climatiques 2023, également appelée Conférence des parties à la CCNUCC, entre amis COP28, est la 28e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, qui se tiendra du 30 novembre au 12 décembre 2023 à l'Expo City de Dubaï, aux Émirats arabes unis.

Ce que nous savons déjà, c'est que le troisième jour, Kamala Harris a annoncé que les États-Unis débloqueraient 3 milliards de dollars pour aider les pays les plus pauvres à payer les dommages causés par le changement climatique. L'Allemagne versera 100 millions et l'Italie 100 millions supplémentaires.

Je suppose qu'ils se disent que, tout bien considéré, réparer les dégâts causés par le changement climatique avec un peu d'argent est un bon moyen de se donner bonne conscience face à l'impossibilité de parvenir à un accord pour cesser de remplir la planète de merde.

Le paradoxe, parmi beaucoup d'autres, est que les Etats-Unis et la Chine, les deux plus gros pollueurs, n'ont aucune intention de réduire leurs émissions dues à l'utilisation du pétrole, du charbon et du gaz, mais les médias soulignent que la vice-présidente américaine s'est montrée "optimiste" quant à l'avenir. Je suppose que cela signifie qu'elle est convaincue que les effets destructeurs les plus graves du changement climatique seront supportés par les générations futures et qu'elle sera prise au milieu de la montée en puissance du parti.

Cette conférence a déjà été entachée par la nomination de Sultan Ahmed Al Jaber en tant que président de la conférence, qui n'est pas seulement un ministre mais aussi le PDG d'ADNOC, la compagnie nationale de pétrole et de gaz de son pays.

En janvier, 450 organisations ont protesté contre la nomination d'Al Jaber à la présidence de la COP28 et ont envoyé une lettre au secrétaire général des Nations unies, António Guterres, pour lui rappeler qu'ADNOC est le 12e plus grand producteur de pétrole au monde. Elle occupe la 14e place sur la liste des entreprises responsables d'un tiers des émissions de carbone. ADNOC se classe également au deuxième rang dans une analyse mondiale des plans d'expansion pétrolière et gazière des compagnies de combustibles fossiles

Guterres s'est torché le cul avec cette lettre.

Trois jours avant le début de la conférence, le ministre du pétrole et président de la COP28 a affirmé qu'"il n'y a pas de données scientifiques" suggérant que l'élimination progressive du pétrole, du gaz et du charbon permettra d'atteindre l'objectif le plus ambitieux de l'Accord de Paris.

Nous sommes entre les mains d'hypocrites, de cyniques et de sociopathes, qui non seulement se déplacent en avion privé pour assister à des conférences à l'autre bout du monde, mais aussi, dans leur vie quotidienne, pour se rendre dans le village voisin pour quelques prises de vue.

Lire aussi : La COP des énergies fossiles


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting