État tueur

 
  • ES
  • PT
  • RU
  • CN
  • DE
  • EN
  • État tueur

    État tueur. Caricature du 15/05/2022 dans CTXT

    Le meurtre de Shireen Abu Akleh, la journaliste américano-palestinienne d’Al Jazeera en est une de plus. Une autre exécution qui finira diluée dans la tempête de désinformation et de propagande que l’Etat d’Israël a coutume de déployer.

    Un autre meurtre qu’ils nieront, comme tant d’autrescomme s’il s’agissait d’un simple accident domestique du genre de ceux qui se produisent lors d’un raid de routine et qui deviennent soudainement un crime de guerre par les aléas de la vie.

    Pour mettre la cerise sur le gâteau, les forces de sécurité israéliennes ont tabassé les personnes transportant le cercueil contenant la dépouille mortelle du journaliste au moment où le cercueil quittait l’hôpital français de Saint-Louis à Jérusalem. Même pour un acte aussi misérable, ils ont inventé diverses justifications car ils savent que n’importe quelle excuse fera l’affaire et qu’il n’y aura pas de conséquences.

    Pendant ce temps, au milieu du bruit, les colons à leur propre jeu.

    Ils n’ont jamais aimé les témoins et trouvent toujours le moyen de concocter un alibi que personne ne les obligera à prouver. Riez de ce qu’ils appellent « enquête » dans la bouche de ceux qui subissent l’occupation et l’apartheid depuis des décennies.

    Il y a un peu plus d’un an, l’armée israélienne a bombardé un bâtiment dans la bande de Gaza qui abritait les bureaux du réseau de télévision Al Jazeera et de l’agence de presse Associated Press (AP). Selon l’AP, les autorités militaires israéliennes ont ordonné l’évacuation du bâtiment une heure avant l’attaque Autres sources ils ont affirmé qu’ils n’avaient que 10 minutes pour le dégager.

    La raison du nettoyage du bâtiment était, selon l’AP, qu’il y avait des terroristes, des armes Israëlqu’il y avait des terroristes, des armes et autres. Tout cela a été affirmé sans aucune preuve et du jour au lendemain. Le site étant réduit à des cailloux, ils n’avaient plus besoin de le fournir.

    Cherchez maintenant les conclusions de quelque chose qui ressemble à une enquête indépendante. C’est tout

    et que fait la communauté internationale et ses partenaires géopolitiques ? Rien. Tout au plus, de manière très occasionnelle, elle demande « confinement pour les deux côtés » comme un souhait jeté au vent.


    Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

    ¿Algo que decir?