Google commence à appliquer son nouveau facteur de référencement : l’expérience de la page

 
 
Google a annoncé hier qu'il avait supprimé la soi-disant "Page Experience" et qu'il commençait à la mettre en œuvre.

Aucune catastrophe, pour l’instant, dans l’expérience de la page de Google

Google a annoncé hier a mis fin à la soi-disant « Page Experience » et commence maintenant à la mettre en œuvre. Ce mouvement est un ensemble de nouveaux facteurs qui seront dorénavant l’indicateur qui influencera le positionnement des pages dans son moteur de recherche dans le monde entier.

Wow, ils ont découvert une nouvelle poudre après des décennies de bricolage sur le web.

A l’époque ils l’ont expliqué comme suit:

« La métrique de l’expérience de la page mesure différents aspects qui constituent l’expérience que les utilisateurs perçoivent lorsqu’ils interagissent avec une page Web. Si ces aspects sont optimisés sur les pages, les utilisateurs trouveront plus agréable de naviguer sur le web à partir de n’importe quel navigateur ou plate-forme. En outre, les sites pourront s’adapter aux attentes des utilisateurs d’appareils mobiles. Nous pensons que ces améliorations contribueront au succès des entreprises en ligne, car les utilisateurs seront plus enclins à interagir et à faire leurs achats plus facilement.

Google commence à appliquer son nouveau facteur de référencement : l'expérience de la page

Les trois indicateurs les plus récents et les plus importants, bien que l’on suppose que tous ceux mentionnés ci-dessus influencent la position d’une manière ou d’une autre, sont ceux proposés par les métriques de « Core Web Vitals« .

Elles s’ajoutent à celles déjà prises en compte pour l’expérience de la page et utilisées pour la recherche, notamment le fait qu’une page soit optimisée pour les mobiles, la sécurité HTTPS et les directives anti-pub interstitiels intrusifs.

Les référenceurs deviennent fous en rafraîchissant Google Search Console – c’est un euphémisme car les données sont mises à jour une fois par jour – pour voir quel impact a eu tout ce qu’ils ont fait ces derniers mois pour s’adapter aux caprices de Google. Malgré tout, leur moteur de recherche reste le maître du jeu.

Ici, vous avez l’information ce que Google a publié à ce sujet depuis mai pour 2020.

Par coïncidence, c’est ici que j’ai commencé à appliquer certaines de ces pratiques recommandées avant que je connaisse leur existence et d’autres même des années avant qu’elles ne soient annoncées, par logique et par inertie puisque la plupart d’entre elles ont beaucoup à voir avec l’optimisation.

Il y a maintenant trois scénarios possibles :

Vous commencez à recevoir des visiteurs en quantités industrielles depuis Google et vous devenez multimillionnaire en trois quarts d’heure (Spoiler : ça n’arrivera pas) ou vous vous ruinez en payant un hébergement qui peut les prendre en charge.

Vous perdez du trafic, y compris les visites de certains de ces membres de la famille et de ces proches qui ont visité votre site par engagement ou pour voir s’il existait encore.

Il y aura un juste milieu entre les deux, mais il ne sera pas facile de vérifier si le nouveau facteur de positionnement aura été la seule cause.

Et enfin, et c’est le plus probable, je resterai comme je suis. Si la vôtre n’ est pas une page qui encombre votre expérience de navigation avec des tas de déchets gênants et un tas de fenêtres publicitaires boiteuses, vous n’avez pas à vous inquiéter.

Les courriels d’avertissement d’erreur de Console de recherche Google m’ont toujours fait penser à un journal télévisé d’Antena 3, ils arrivent tous sur un ton d’alarme et de catastrophe. Avec le temps, j’ai appris à ne pas y prêter beaucoup d’attention car, dans la plupart des cas, il s’agit de petits désagréments ou de faux positifs qui, dans bien des cas, se résolvent d’eux-mêmes.

Pour l’instant, il semble qu’il n’y aura pas de pertes majeures de positionnement ici. Bien qu’il soit encore trop tôt pour établir des bilans concluants, la modeste poignée de visites biologiques que je recevais n’a pas cessé d’arriver.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting

Grandes personan que patrocinan.

Patreon

Recibe contenido extra y adelantos desde sólo un dolarcito al mes como ya hacen estos amables lectores:

César D. Rodas - Jorge Zamuz - David Jubete Rafa Morata - Sasha Pardo - Ángel Mentor - Jorge Ariño - Vlad SabouPedro - Álvaro RGV - Araq