Canulars

 
  • ES
  • EN
  • Canulars

    Caricature du 28/11/2020 dans CTXT

    Lorsqu’un média publie une nouvelle surprenante parce qu’inattendue, évidente parce qu’attendue, scandaleuse ou exceptionnelle et que personne d’autre ne l’a, soit il publie une exclusivité, soit il a glissé une marchandise défectueuse, soit c’est un canular qui a été sciemment diffusé.

    Nous savons tous faire la différence entre une information pure et une opinion, même si elles sont de plus en plus souvent mélangées afin de créer la confusion, de manipuler ou tout à la fois. Malgré tout, il est légitime de prendre position lorsqu’il s’agit d’opinion, et chacun est souverain pour croire ce qu’il veut, mais l’information est une autre affaire, qui doit au moins être conforme à la vérité, au moins à la réalité.

    Bulos

    Quoi qu’il en soit, croire ce que l’on nous dit tous les jours comme des nouvelles reste un acte de foi. Chaque jour, nous recevons une avalanche de déclarations au conditionnel, d’opinions, de spéculations, de mensonges, de rumeurs et de cabales avec des licences de fantaisie qui nous permettent de couvrir n’importe quel parti pris.

    Dans Libertad Digital, ils ont publié cette semaine l’un d’entre eux, dans une tweet avec la déclaration suivante :

    « Victoire juridique pour Trump : Biden n’est plus président élu après la découverte de « preuves de fraude » dans des États clés ».

    Dans le lien, qu’ils maintiennent sur leur page, ils affirment que « Joe Biden n’est plus le président élu après que des juges dans des États clés ont ordonné le blocage des résultats de l’élection ».

    Tuiter a marqué ce tweet comme « De multiples sources ont qualifié cette élection de différente ». Par la suite, de nombreuses autres sources ont démenti cette prétendue information (1) , (2) , (3). Mais dans Libertad Digital ils ne descendent pas de l’âne.

    Je ne peux pas dire s’il y a plus de mensonges dans les médias aujourd’hui qu’il y a X années, mais il est inquiétant et c’est une mauvaise nouvelle pour le journalisme que la vérification des faits soit désormais une activité régulière dans le paysage.

    Des conneries à la pointe de l’iceberg

    Il y a des médias qui ne surprennent plus lorsqu’ils publient un canular, il est considéré comme acquis que le faux orne et éclabousse leur ligne éditoriale par tradition. Libertad Digital est de ceux-là, il s’en moque éperdument inventer a Rolex comme une fraude dans les élections américaines.

    Créer un canular est très facile, mais amener les masses à cesser d’y croire ne l’est pas autant. Il existe de nombreuses façons de construire un mensonge pour le déguiser en supposée vérité.

    Dans tous les cas, il suffit d’écrire un titre gourmand, il peut être basé sur une affirmation de quelque chose qui ne peut être vérifiée ou une affirmation que personne n’a faite, que personne n’a vérifiée et qui, comme dans le cas d’ECD (d’autres professionnels de l’information « inexistants ») ne cite jamais, jamais, jamais aucune source au-delà de« sources proches » et de dérivés ambigus. C’est ainsi qu’il a créé une histoire de fake news en août.

    Canulars

    Pour ne pas se prendre les doigts dans le texte, pur remplissage spéculatif, ils ont transformé la supposée nouvelle en une supposée suspicion de qui sait qui.

    Canulars

    Peu importe, le poisson du canular avait été vendu dès le titre. Un mois plus tôt, un autre appétissant canular de chasse aux clics avait été tiré de la manchette avec cet autre titre : « Le gouvernement prévoit d’augmenter la TVA sur le pain, le lait et les fruits » pour le plus grand plaisir des tweeteurs atteints de spasmes du doigt qui clique.

    Canulars

    La procédure pour soutenir le canular est la même que d’habitude, une nouvelle très préoccupante, une photo des ministres comme s’il s’agissait d’une annonce faite par eux, zéro source et beaucoup de littérature fantastique et de fiction politique. Ici, l’astuce est le verbe, planifier. Il y a de la place pour tout et n’importe quoi. S’il s’avère que rien de ce qui est prétendu ne se produit, rien ne se produit. Personne ne s’en souviendra, et s’ils s’en souviennent, ils resteront toujours avec le doute que cela aurait pu arriver. Encore une fois, le conditionnel miraculeux.

    De plus, dans le texte de ce mensonge, ils affirment que le gouvernement a nié toute hausse de la TVA sur ces aliments, mais bien sûr, ce n’était pas un titre rentable.

    ECD n’a jamais ajouté de rectification à ces histoires. Elle a continué à créer des canulars ( 1 ), ( 2 ), ( 3 ), ( 4 ) parce qu’ils gagnent bien leur vie et que les choses vont très mal. Comment se fait-il qu’avec ECD, même VOX, spécialiste de la création et de l’allumage de fausses nouvelles, leur reproche de créer des fausses nouvelles Un choc glorieux de bulopathes.

    Canulars

    J’avais l’habitude de signaler les canulars qui ressemblait beaucoup à un canular. Je laisse le temps passer pour observer leur évolution. J’ai attendu au cas où les médias s’en excuseraient ou les déboulonneraient, mais cela n’arrive généralement pas et beaucoup de ces mensonges sont encore publiés et installés dans l’idéologie de plus d’une personne.

    Canulars

    Un tas de mensonges
    Les canulars, les légendes, les affirmations non prouvées et les histoires invraisemblables alimentées par le bouche à oreille ont toujours existé. Mais il semble que maintenant, avec la chaleur des réseaux sociaux, ils sont plus nombreux. Ou bien ils circulent plus et plus vite. Le fait est qu’il est plus difficile pour les démentis de l’emporter sur les mensonges. Au moins pendant les premières heures.

    De plus, je suis convaincu que c’est une guerre perdue, le mensonge est arrivé pour s’installer et coloniser l’actualité avec l’approbation de tous, malheureusement avec le silence d’une grande partie de la profession ou avec une réponse au moins « discrète » contre les « médias » dédiés à plein temps à la diffusion d’inepties.


    Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

    Artículos relacionados