Le caricaturiste mexicain « Rapé » dénonce des menaces de mort

 
 
Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

Rapé dans son atelier, photo courtoisie de l’auteur.

Le dessinateur mexicain Rafael Pineda, Veracruz (1972), alias « Rapé » (Monero), a dénoncé a annoncé publiquement que dimanche, il a reçu des menaces de mort dirigées contre lui et sa famille.

« Je rends public, avant toute autre chose, que j’ai reçu aujourd’hui cette menace envers moi et ma famille par le biais de Facebook. C’est le profil à partir duquel ils m’ont écrit »

Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

Le caricaturiste du quotidien Milenio et le magazine de satire politique El Chamuco reçu réponse de la Garde nationale demandant plus d’informations sur la question et le soutien de nombreuses personnes, y compris de nombreux collègues.

Pour l’instant, le profil à partir duquel il a reçu les menaces n’est plus disponible…

Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

Dans une interview pour Milenio Televisión, Rapé a déclaré qu’il avait décidé de se protéger, lui et sa famille, mais qu’il n’avait pas l’intention d’arrêter de dessiner ses caricatures quotidiennes. (Source)

« Il y a deux choses que toute personne qui se trouve dans cette situation doit faire, à savoir se protéger, bien sûr, et protéger ma famille, mais je pense que ce type de menace ne doit pas être laissé passer, car nous vivons dans un pays où ce que l’on dit à propos d’un chien qui aboie ne mord pas n’est pas tout à fait vrai ».

Ce n’est pas une plaisanterie de prendre ces questions à la légère et encore moins dans certains pays, car, comme le souligne à juste titre M. Rapé, le fait de minimiser ces menaces, même si vous pensez qu’elles proviennent de chiens supposés « non mordeurs », peut minimiser un danger réel et encourage également les autres à croire qu’ils sont impunis afin de répandre la haine et la peur.

Rafael Pineda « Rapé, ( TwitterFacebook ) a été le premier prix national pour les visages de la discrimination « Gilberto Rincón Gallardo », Mexique, en 2011 ; Prix du journalisme Gabriel García Márquez, catégorie Image. Colombie, 2017 et Premio Nacional de Periodismo, dans la catégorie Caricature et Humour, Mexique, 2016.

Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

L’humour en difficulté, un recueil de cas (III)
Des cas de caricaturistes qui ont eu des problèmes d’une certaine importance à cause de leurs caricatures ou illustrations satiriques. Il y a aussi des histoires d’autres personnes qui, sans être dessinateurs, ont eu des ennuis pour les avoir partagées.

Relié :

Guide pratique pour la protection des dessinateurs de presse

Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

L’illustration de couverture est due au caricaturiste cubain ARES.

Produite en 2019 avec le soutien de l’Union européenne, Designed for Cartoonists et Cartooning for Peace, cette disponible sur le web de Cartooning for Peace, ce document, en anglais et français, rassemble des conseils et des informations qui peuvent servir de guide à ceux qui sont confrontés à des menaces spécifiques ou persistantes en raison de leur profession.

Contient des conseils, des témoignages et des liens utiles. Se concentre à la fois sur la prévention des risques et sur la réponse aux menaces et aux attaques.

Le caricaturiste mexicain "Rapé" dénonce des menaces de mort

Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados