Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

 
Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

La caricature de Renato Aroeira qui a mobilisé les dessinateurs brésiliens contre Bolsonaro

Le gouvernement brésilien menace de poursuivre le caricaturiste pour cette caricature, ainsi que le caricaturiste Renato Aroeira pour cette caricature, et aussi le journaliste vétéran Ricardo Noblat pour l’avoir partagé sur son blog dans le magazine « Veja ». Le gouvernement de l’ultra-droite Jair Bolsonaro a demandé une enquête, citant une loi datant de la dictature, l’article 26 de la loi de sécurité nationale, adoptée en 1983 sous Joao Figueiredo, le dernier dictateur du Brésil.

Selon cet article, qui couvre les crimes de « calomnie » ou de « diffamation » du président de la République, du Sénat, de la Chambre des députés ou de la Cour suprême fédérale, le caricaturiste et le journaliste encourent une peine d’un à quatre ans de prison.

La caricature d’Aroeira intitulée« Le crime continu » a été publiée le 14 juin dans Brésil 247 et montre Jair Bolsonaro avec un pot de peinture et un pinceau après avoir transformé le symbole de la Croix-Rouge en ajoutant quatre traits noirs qui transforment cette icône universelle de la santé en une croix gammée. La caricature de Bolsonaro ajoute: « Allons-nous en envahir un autre ?

Aroiera avait déjà eu des ennuis avec la Fédération juive de Rio en avril 2019 pour une autre caricature comportant également la croix gammée À cette occasion Bolsonaro et Netanyahu l’ont formé avec leurs bras.

vous ne voulez pas de dessins animés ? Vous aurez votre dose

Diverses organisations de journalistes brésiliens ont critiqué et rejeté la réponse du gouvernement, mais la réaction des dessinateurs brésiliens solidaires de Renato Aroeira sous la bannière #SomosTodosAroeira (WeAreAllAroeira ) a été la plus forte et la plus écrasante. Une foule de dessinateurs brésiliens et certains d’autres pays ont publié une avalanche de versions de la caricature d’Aroeria et la collection continue de s’agrandir.

Si Bolsonaro avait un problème avec l’image d’Aroeira, préparez-vous, car les caricatures sont maintenant reproduites à toute vitesse sur le net lorsqu’il fait sa farruca.

En voici quelques-unes, mais si vous faites un tour sur Internet, vous en découvrirez bien d’autres.

Dibujantes brasileños defienden a un compañero amenazado por el gobierno de Bolsonaro

Quinho Ravelli (Brésil)

Dibujantes brasileños defienden a un compañero amenazado por el gobierno de Bolsonaro

Mario Alberto (Brésil)

Dibujantes brasileños defienden a un compañero amenazado por el gobierno de Bolsonaro

Zé Dassilva (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Solano e Chewie O Circulaire (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Samuca Andrade (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Rote (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Quinho Ravelli (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

PX Molina (Nicaragua)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Paulo Thumé (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Osmani Simanca (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Nelson Cruz (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Marcio Vaccari (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Marcelo Magon (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Luiz Carlos Fernandez (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Leandro Bierhals (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Lenadro A. Trocoli (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Carlos Latuff (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Jorge Inácio (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Jorge Braga (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Joao Silveira (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Joao Carlos Mattias (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

JBosco Azevedo (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Izanio Facanha (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Guto Respi (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Gilmar (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Gil Brito (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Gabriel Renner (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Fred Martins, Oficina do Ministro (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Cau Gomez (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Eloar Guazzelli (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Elias Ramirez Monteiro (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Ed Wexler (BRÉSIL)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Zandré (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Carlos Amorín (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Bruno Ortiz Monllor (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Brum (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Boris Szuster Woloszyn (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Biratan Porto (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Beto (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

André Carrilho (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Alejandro Becares (Brésil) (Brésil)

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

Adriano Dicart (Brésil) (Brésil)

En rapport, plus de 150 cas dans différents pays.

Des caricaturistes brésiliens défendent un collègue menacé par le gouvernement de Bolsonaro

L’humour en difficulté, compilation de cas (III)
Des cas de caricaturistes qui ont eu des problèmes d’une certaine importance à cause de leurs caricatures ou illustrations satiriques. Il y a aussi quelques histoires d’autres personnes qui, sans être des dessinateurs, ont eu des ennuis pour les avoir partagées.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad