Cinquième vague

 
  • ES
  • EN
  • Cinquième vague

    Cinquième vague. Caricature du 10/07/2021 dans CTXT

    La cinquième vague vacille déjà sur la crête et, comme les autres vagues depuis le début de cette pandémie déjà fastidieuse, nous ne savons pas avec certitude le jour où elle a commencé car le virus ne se souvient jamais de publier des communiqués de presse pour nous avertir.

    Quoi qu’il en soit, voici la courbe.

    Quinta ola
    Carte de l'incidence cumulée par province au cours des 14 derniers jours (24 juin au 07 juillet)

    Source.

    En fonction du nombre de fois et de l'endroit où vous essayez de vous informer au-delà de la derniers chiffres officielsEn fonction du nombre de fois et de l'endroit où vous essayez de vous informer au-delà des nouvelles, vous pouvez trouver des messages plus ou moins inquiétants ou alarmistes.

    Bien que la vaccination réduise la pression hospitalière, les infections se sont multipliées dans la moitié des provinces et l'incidence a grimpé de 150 points en seulement deux semaines. La situation est similaire à celle du début de la troisième vague, à la différence notable que la pression sur les hôpitaux a augmenté huit fois moins qu'à cette occasion.

    L'incidence a doublé en une semaine seulement, marquant l'un de ses plus hauts chiffres de croissance.

    L'un des indicateurs de la croissance de la pandémie est l'augmentation des tests PCR et antigènes positifs.

    Cinquième vague
    Vignette de 2 août 2020

    Une chose qui n'a pas beaucoup changé, c'est l'activité négationniste sur Internet, qui est mixte, se confondant presque avec celle de ceux qui, sans nier directement l'existence du virus, insistent sur le fait que tout ceci est organisé par quelqu'un (je suppose que certains croient que c'est le gouvernement et d'autres les Illuminati) pour nous faire peur.

    Il y a aussi ceux qui ne savent pas où pondre leurs œufs, mais qui doivent dire quelque chose et qui, sans oser pencher vers le groupe le plus conspirationniste, continuent de s'accrocher à des théories sur la création intéressée de la peur. Ils ne disent jamais quel est le motif présumé de ce prétendu agenda caché de création de la peur, ni dans quel but.

    Je comprends la lassitude et le désir d'en finir avec tout ça, levez la main si vous n'en avez pas marre, mais plus on veut s'éloigner de la réalité, plus la merde va s'amplifier. Peut-être nous reste-t-il encore quelques vagues et elles seront de plus en plus faciles à contrôler, bien que personne ne le sache avec suffisamment de garanties pour pouvoir l'affirmer.

    Cinquième vague

    Caricature du 26 juin 2021

    Lorsque j'ai réalisé cette caricature sur la fin du port obligatoire du masque à l'extérieur et la variante Delta, la mutation s'était déjà répandue depuis plusieurs jours et j'ai reçu plusieurs commentaires de ce type.

    Cinquième vague

    Pour une fois, nous n'arrivons toujours pas à trouver le juste milieu. Tout ce qui est dit sur l'évolution et l'incidence du virus aboutit inévitablement à des discussions truffées de sophismes circulaires et autres conneries.

    Alors que certains affirment qu'il devrait y avoir interdire les événements macro-embouteillages et super-contagieux de l'été, d'autres font comme si c'était le seul front et s'enferment dans un débat non productif sur les valeurs du jeunesse avec des arguments simplistes à leur jeter en pâture en vrac.

    Essayer de trouver l'équilibre au milieu de tant de bruit quotidien n'est pas facile.

    Selon Clara PratsSelon le chercheur du groupe Computational Biology and Complex Systems (BIOCOM-SC) de l'UPC, dans les déclarations à La Vanguardia... "nous sommes face à un nouveau film".

    "Une croissance aussi brutale n'est possible que si des événements supercontagieux sont répandus, qu'un pourcentage élevé de la population y assiste et qu'une variante plus contagieuse du coronavirus est présente", explique-t-elle.

    Cinquième vague

    Priorités de la reconstruction. Caricature du 25 juin 2020.

    Il reste à voir comment le scénario évoluera à mesure que le nombre de personnes vaccinées augmentera et comment il nous protégera contre d'éventuelles variantes, s'il y aura toujours un pourcentage élevé de chances d'avoir le virus, d'être asymptomatique et d'infecter d'autres personnes.

    Trouvons un peu de bon sens, si nous avons été capables de résister à cinq vagues, nous pouvons sûrement, au moins, minimiser les vagues à venir. En guise d'exercice, vous pouvez vous rappeler votre vie sur le balcon, si vous en aviez un, et la torture quotidienne de "Je résisterai" hurlant d'un haut-parleur graveleux tous les après-midi, mais surtout ceux qui sont restés dans la première vague.


    Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad