Conclusions du sommet de l’OTAN

 
 
Conclusiones de la cumbre de la OTAN

Conclusions du sommet de l’OTAN. Caricature du 07/07/2022 en CTXT

Comme il est venu, il est parti. Le sommet de l’OTAN à Madrid est terminé, mais il a laissé derrière lui une quantité abrutissante d’opinions tout à fait dispensables.

Alors que le sommet se déroulait dans l’atmosphère belliqueuse habituelle, les médias, et aussi une bonne partie des tweeteurs opiniâtres, se concentraient sur la façon dont tout était beau et brillant, sur les « tenue » (vous ne savez pas à quel point je déteste ce mot) de Begoña, la coiffure de Letizia ou si une femme lorgnait sur Pdro Snchz.

Une mention spéciale doit être faite pour les personnes fatiguées qui s’exclament« Fotón ! » à n’importe quel instantané parce qu’ils sont si facilement excités par l’image la plus ordinaire d’un type regardant un tableau ou d’un autre type assis sur un banc.

Et comme dans toute fête pastel, la coupe obligatoire des boules n’a pas manqué, plus préoccupée par le protocole que par l’événement lui-même

Le sommet pourrait se résumer de la manière suivante : pendant que la plupart des dirigeants rivalisaient pour voir qui pourrait donner à Joe Biden le plus et le plus fort, ce dernier mettait en scène sa propre reconstitution de la guerre froide et envoyait davantage de troupes américaines en Europe. Le reste des pays, ravi, a applaudi le réarmement et les dépenses militaires qui en découlent, que nous paierons tous avec joie et contentement parce que« la Russie et la Chine ont des patates« .


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados

La menace nucléaire

Des temps meilleurs

La guerre

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting

Grandes personan que patrocinan.

Patreon

Recibe contenido extra y adelantos desde sólo un dolarcito al mes como ya hacen estos amables lectores:

César D. Rodas - Jorge Zamuz - David Jubete Rafa Morata - Sasha Pardo - Ángel Mentor - Jorge Ariño - Vlad SabouPedro - Álvaro RGV - Araq