Le froid arrive

 
 
Se acerca el frío

Le froid arrive. Caricature du 16/10/2021 dans CTXT

La lumière monte même quand ils nous disent qu’elle descend un peu parce que le lendemain elle remonte dans une escalade qui est déjà une blague quotidienne. Le froid arrive et vous verrez comme c’est drôle.

Le prix continue d’atteindre des sommets, toujours historiques, bien sûr. Ainsi, le samedi 16 a atteint 226,93 euros/MWh. Le samedi le plus cher, cinq fois plus que le même jour il y a un an, 424% de plus.

Quoi oui, quoi non

Début septembre, Pedro Sánchez a déjà réglé le problème de l’électricité. Ou quelque chose comme ça. Il a fait une promesse électorale en assurant qu’à la fin de l’année, nous pourrons compter les chèvres qui rentrent par les chèvres qui sortent et que nous aurons payé le même prix pour l’électricité qu’en 2018.

Nuevo etiquetado energético de lámparas y bombillas

Le 6 septembre, le ministre de la Transition écologique a annoncé, quelle nouveauté, que le prix de l’électricité allait continuer à augmenter.

Mais, oh, surprise, une autre annonce arrive. Le Congrès valide le projet du gouvernement de réduire le prix de l’électricité de 22% et de diminuer les allocations à les compagnies d’électricité. Il est censé être un roulement temporaire puisqu’il sera en vigueur jusqu’au 31 mars et, comme toujours, nous devrons attendre de voir ce qu’il en ressortira réellement au fur et à mesure que la facture augmentera et ainsi de suite.

Y le même jourSelon El Mundo, Pedro Sánchez disait déjà qu’il allait « adoucir le coup pour les compagnies d’électricité mais admettait qu’il ne tiendrait pas sa promesse » concernant la facture d’électricité pour 2018.

Le problème du prix de l’électricité est très difficile à résoudre, à tel point qu’il faut le vouloir.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados

Taxe bancaire

Les excuses d’Iberdrola

L’exception ibérique