L’enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

 
 
L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

Bernharl Kahil. Image : collectif PITIK BULAG

Caricaturiste, professeur d’art et coordinateur du programme d’arts spéciaux à la Lebak National Legislature High School, Benharl Capote Kahil (Ben ), 27 ans, a été abattu le samedi 5 novembre 2022 à Lebak, Sultan Kudarat, alors qu’il rentrait chez lui en moto

Rappler rapporte que le chef de la police de la ville de Lebak, le lieutenant-colonel Julius Malcontento, a déclaré que Kahil conduisait sa moto lorsqu’il a été pris en embuscade sur une route après 22 heures

Le motif du meurtre est inconnu et il n’y aurait toujours pas d’indices sur l’identité de ses tueurs qui lui ont tiré dessus à plusieurs reprises et l’ont achevé d’une balle dans la tête.

Selon le Philippine Daily Inquirer, citant des sources policières, le caricaturiste était seul lorsqu’il a été attaqué et huit blessures par balle ont été retrouvées sur son corps et sa tête. Les enquêteurs ont trouvé neuf cartouches vides d’un pistolet 9 mm, dont celle trouvée le matin suivant le meurtre sur la scène du crime.

Divers collectifs de journalistes et de caricaturistes ont publié des déclarations condamnant le meurtre et demandant que justice soit rendue au caricaturiste. Également des groupes politiques, tels que le parti Kabataan.

Cartooning for Peace, dans une note publiée sur son site web, exprime ses sincères condoléances à la famille et appelle à une enquête impartiale pour faire la lumière sur ce meurtre, qui tend à illustrer une culture inquiétante et croissante de l’impunité et du meurtre dans le pays.

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

Le CfP note que le caricaturiste était connu de ses pairs comme un commentateur social qui utilisait son art pour combattre la désinformation dans son pays, comme le souligne Rappler

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

Il avait remporté plusieurs prix lors de concours organisés par le collectif Pitik Bulag dans le cadre de la campagne #FactsFirstPH contre la désinformation. Les dessins de Kahil mettent en lumière les droits et les injustices des femmes et des enfants.

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

Peu après l’annonce de la mort de Benharl, le dessinateur ZACH(FB-TW) a déclaré : « Dévasté par la nouvelle. Il a été impitoyablement abattu la nuit dernière. Ses œuvres vivront à jamais. #JusticeForBenharl » et a partagé quelques dessins qui sont ceux qui illustrent ce billet.

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

L’impunité aux Philippines

La College Editors Guild of the Philippines (CEGPN) rappelle que, selon l’Indice mondial d’impunité du CPJ, il y a 14 cas de meurtre de journalistes non résolus dans le pays, datant du 1er septembre 2012 au 31 août 2022. Les Philippines se classent au septième rang de cet indice.

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle

Bien que l’enquête soit toujours en cours, le CEGPN suppose que Kahil est une autre victime de la culture de la violence, de l’abus et de l’impunité que les régimes autoritaires cultivent, en particulier contre les diseurs de vérité.

Ils ajoutent : « Par conséquent, quel que soit le motif du meurtre, nous nous joignons à nos collègues membres de la guilde, à la communauté des caricaturistes et des journalistes, et à tous les Philippins épris de liberté pour demander justice pour Kahil.

L'enseignant et caricaturiste philippin Benharl Kahil tué par balle


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados

Laisser un commentaire