Monument à l’idéologie de l’extrême droite

 
Monument à l'idéologie de l'extrême droite

Traduction : Monument à l’idéologie de l’extrême droite.

Caricature du 14/01/2023 dans CTXT

Le 8 janvier 2023 sera marqué à jamais dans le calendrier, comme le 6 janvier 2021 l’a été pour l’assaut du Capitole, car des hordes de fascistes partisans de Jair Bolsonaro ont pris d’assaut la Plaza de los Tres Poderes à Brasilia et ont pénétré de force dans le bâtiment du Congrès, détruisant tout sur leur passage, y compris des œuvres d’art, et se comportant comme des imbéciles. C’est normal si l’on considère qu’ils sont des sympathisants de quelqu’un d’encore pire.

Des milliers de personnes, qualifiées de terroristes par le gouvernement, ont pris d’assaut le salon vert de la Chambre des députés et ont également tenté d’envahir le palais du Planalto. Sur les 1 000 personnes arrêtées, seules 39 d’entre elles seront poursuivies jusqu’à présent.

Les bolonaristas ont exigé une intervention militaire et la démission de Luiz Inácio Lula da Silva, le vainqueur des élections d’octobre. En d’autres termes, ils appelaient à ce que l’on appelle partout un coup d’État. L’extrême droite est ainsi faite : ce qu’elle ne peut obtenir par la force, elle veut toujours le voler par la force.

Quelques jours plus tard, les autorités brésiliennes ont trouvé un projet de coup d’État signé par Bolsonaro au domicile de l’ancien ministre de la justice et de la sécurité nationale, Anderson Torres.

Aujourd’hui, le Tribunal supérieur électoral (TSE) du Brésil a inclus ce projet de coup d’État dans une enquête sur la campagne de réélection de l’ancien président Jair Bolsonaro.

Et Bolsonaro, depuis sa confortable cabane en Floride, sachant que sa carrière politique est terminée, tente de regagner du terrain et affirme qu’il « regrette » l’assaut du pouvoir par ses partisans et le qualifie d' »incroyable ». Avec ces déclarations, le fasciste Bolsonaro élève un autre monument, cette fois à l’hypocrisie.

L’image d’un redneck portant un chapeau, enveloppé dans le drapeau brésilien et grimpant sur un meuble sur lequel il chie est la représentation graphique parfaite de l’extrême droite, applicable à n’importe quel pays du monde.

Artículos relacionados

Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting

Grandes personan que patrocinan.

Patreon

Recibe contenido extra y adelantos desde sólo un dolarcito al mes como ya hacen estos amables lectores:

César D. Rodas - Jorge Zamuz - David Jubete Rafa Morata - Sasha Pardo - Ángel Mentor - Jorge Ariño - Vlad SabouPedro - Álvaro RGV - Araq