Le caricaturiste Jayme Gordon risque jusqu'à 25 ans de prison pour parjure et fraude

Cette histoire a pris un tournant brutal quatre ans après son début. Le 16 décembre 2015, un jury fédéral a inculpé le caricaturiste et scénariste Jayme Gordon sur sept chefs d'accusation de fraude électronique et de parjure découlant d'un procès pour plagiat intenté contre DreamWorks