La Cour internationale de justice ordonne à Israël d'arrêter l'offensive à Rafah

 
La Cour internationale de justice ordonne à Israël d'arrêter l'offensive à Rafah 0

25/05/2024 dessin animé en CTXT

Le 24 mai, la Cour internationale de justice des Nations unies a ordonné à Israël d'arrêter immédiatement l'offensive à Rafah.

La Cour internationale de justice (CIJ) a ordonné à Israël de mettre fin à son offensive militaire contre Rafah et d'ouvrir le point de passage du sud de Gaza avec l'Égypte pour permettre l'entrée de l'aide humanitaire.

Le président de la Cour, Nawf Salam, a indiqué qu'Israël devait mettre en œuvre l'ordonnance "conformément aux obligations qui lui incombent en vertu de la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, et compte tenu de la dégradation des conditions de vie des civils dans le gouvernorat de Rafah".

La Cour a statué : "L'État d'Israël doit immédiatement mettre fin à son offensive militaire à Rafah et à toute autre action visant à infliger au groupe palestinien de Gaza des conditions de vie conduisant à sa destruction physique totale ou partielle.

Deux jours seulement après le verdict, un bombardement de l'armée de l'État génocidaire d'Israël a tué au moins 45 personnes et en a blessé plus de 100 dans un camp de personnes déplacées à Rafah.

L'attaque a provoqué un incendie qui a embrasé les sordides bâtiments de fortune faits de tôle, de tissu et de plastique où logeaient les personnes déplacées. La plupart des personnes tuées étaient des enfants, des adolescents et des femmes. M. Netanyahu a qualifié ce nouveau massacre de civils de"tragique accident" et, pour une fois, a déclaré qu'il ouvrirait une "enquête" à ce sujet, ce qu'ils disent toujours après chaque exécution de masse.

Il est insupportable de continuer à observer cette sauvagerie et l'inaction de ceux qui ont l'obligation morale et les moyens nécessaires pour l'arrêter, même si ce n'est pas qu'un silence tonitruant et une équidistance dégoûtante, voire une adhésion et une complicité avec les génocidaires. Les universités européennes coupent de plus en plus leurs liens avec les établissements d'enseignement israéliens, des mobilisations et des protestations ont lieu dans le monde entier et certains pays se sont joints à la reconnaissance de la Palestine en tant qu'État.

L'Espagne, l'Irlande et la Norvège sont les derniers pays à reconnaître officiellement la Palestine comme un État.

143 des 193 États membres de l'Assemblée générale des Nations unies ont déjà officiellement reconnu la Palestine comme un État souverain.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting