Décret sur la transparence de la maison royale

 
  • ES
  • PT
  • RU
  • CN
  • EN
  • Décret sur la transparence de la maison royale

    Décret de transparence de la Maison royale. Caricature du 30/04/2022 dans CTXT

    En décembre 2020, Pedro Sánchez a annoncé une « feuille de route » pour le renouvellement de la monarchie, il l’a dit sans rire. La parade est entrée dans une nouvelle phase cette semaine.

    Il y a quelques jours, Felipito a avoué par« décision personnelle« , selon les médias, le montant total de ses avoirs ; 2,5 millions d’euros, comprenant les soldes de ses comptes, des œuvres d’art et des bijoux. L’habituel pour les rois qui se lèvent tôt et donnent tout à la sueur de leur front. Un grand épargnant qui ne dépense pas un centime pour tout ce que nous ne payons pas.

    Un jour plus tard, il a été publié dans le BOE (Journal officiel de l’État) le décret royal modifiant le décret royal 434/1988, du 6 mai, sur la restructuration de la Maison de Sa Majesté le Roi.

    La seule nouveauté qui, comme s’il s’agissait d’une modernisation majeure, a été soulignée par les pontes, les fans et les divers palmeros du preparao, est que la Cour des comptes contrôlera l’idem des Bourbons.

    C’est aussi ridicule que d’applaudir un policier au coin de la rue ou un juge dans une salle d’audience parce qu’au final, Felipito pourra dire, quand il en aura envie, ce qu’il dit avoir. Ou pas. Faire confiance à la parole d’un Bourbon est le plus grand acte de naïveté qu’un Espagnol puisse pratiquer.


    Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

    ¿Algo que decir?