Une exposition d’humour graphique à l’hôtel de ville de Porto Alegre censurée

 
Censuran una exposición de humor gráfico en el Ayuntamiento de Porto Alegre

Affiche de l’exposition d’humour graphique à la mairie de Porto Alegre qui a été censurée

Un jour après l’ouverture de l’exposition d’humour graphique « Le rire est un risque : l’indépendance en danger », installée à l’entrée de la salle plénière de l’hôtel de ville de Porto Alegre (Brésil), celle-ci a été fermée et toutes les caricatures retirées.

L’exposition, qui rassemble une quarantaine d’œuvres d’auteurs brésiliens, porte un regard critique sur l’Indépendance du Brésil, mais pour certains, plusieurs des caricatures pourraient offenser le Président de la République, Jair Bolsonaro.

Participants

Les caricaturistes qui y ont participé étaient : Edgar Vasques, Santiago, Vecente, Dóro, Elias, Alexandre Beck, Alisson Affonso, Bier, Bruno Ortiz, Edu, Eugênio, Gui Moojen, Hals, Kayser, Koostela, Latuff, Nik, Schroder et Uberti.

Censuran una exposición de humor gráfico en el Ayuntamiento de Porto Alegre

Un des dessins humoristiques de Carlos Latuff

Selon le caricaturiste Celso Augusto Schröder, directeur des relations internationales de la Fédération nationale des journalistes (Fenaj) et auteur d’une des œuvres :

« À notre grande surprise, ils ont rapporté que la conseillère Monica Leal (PP), suite à une demande de Valter Nagelstein (MDB), a retiré l’exposition, dans un acte clair de censure. C’est inquiétant « 

Monica Leal, présidente de la Chambre locale de Porto Alegre, a qualifié l’exposition d’offensive et a pointé du doigt Marcelo Sgarbossa (PT) :

« Les caricaturistes peuvent accuser la Chambre de censure, c’est offensant et n’a pas sa place. Ce n’est pas l’exposition que le conseiller Marcelo Sgarbossa a demandée.

Valter Nagelstein est allé plus loin et a parlé d’un « crime ».

« L’exposition promue par le PT est un crime contre le président du Brésil, qu’ils le veuillent ou non, il a été élu par la volonté souveraine du peuple. C’est féroce et c’est un crime. au siège du PT, ça irait bien ! ».

Censuran una exposición de humor gráfico en el Ayuntamiento de Porto Alegre

Dessin humoristique d’Edgar Vasques

Le retrait de l’exposition a provoqué différentes réactions. La Fédération nationale des journalistes (Fenaj) et le Syndicat des journalistes professionnels de Rio Grande do Sul (Sindjors) ont publié une note répudiant l’interdiction, et sur Facebook, ils ont appelé à une manifestation de trois heures le jeudi 5 septembre« Contre la censure et pour la liberté d’expression » devant la Chambre des députés.

Censure inutile

Et bien qu’aujourd’hui, il soit presque impossible de censurer quelque chose, pour faire ma part pour qu’il soit plus facile de les trouver, voici toutes les caricatures de l’exposition retirée. Ils sont également en cette vidéo

Plus d’informations à la note du Journal do Comércio

Mise à jour : 13 septembre 2019

La justice ordonne la réouverture de l’exposition de caricatures censurées par la Chambre municipale de Porto Alegre

Source

Galerie de dessins humoristiques de l’exposition

Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée
Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée

Related, 131 cas dans le monde.

Une exposition d'humour graphique à l'hôtel de ville de Porto Alegre censurée

Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados