Les mille morts de la loi du bâillon

 
Les mille morts de la loi du bâillon

Les « morts » de la loi du bâillon. Caricature du 06/02/2021 dans CTXT

Nous lisons à nouveau à propos de la réforme de la loi du bâillon les « morts » de la loi du bâillon, et non son abrogation, ce qu’ils étaient fatigués d’assurer et de promettre qu’ils feraient.

Oui, abroger, peu importe à quel point ils essaient maintenant de mettre leur tête dans un trou et de réécrire les mots.

De plus, dans le document de la « Coalition progressiste » du PSOE/Unidas Podemos, ils parlent même de créer une nouvelle loi pour la remplacer.

Il ne faut pas être très malin pour comprendre qu’il ne s’agit pas d’une réforme. Pour qu’une nouvelle loi sur la « sécurité des citoyens » puisse voir le jour, l’ancienne doit mourir.

5.6 Droits et libertés civils.« Nous adopterons une nouvelle loi sur la sécurité des citoyens, en remplacement de la « loi bâillon », afin de garantir l’exercice du droit à la liberté d’expression et de réunion pacifique.

Cette nouvelle législation, qui entrera en vigueur dans les plus brefs délais, sera basée sur une conception progressive de la sécurité des citoyens et donnera la priorité à la garantie des droits et à la protection des citoyens. Elle réglementera notamment le droit de réunion, l’identification et la fouille corporelle, l’identification des agents, et l’abrogation de l’article 315.3 du Code pénal« .

Quand ils se pressent

Pour la réforme expresse de la 135 de la Constitution toujours « intouchable » pour donner la priorité au paiement de la dette publique sur toute autre dépense, ils n’étaient pas aussi paresseux et n’avaient pas autant de soins.

Ni de protéger Juanca Primero après son abdication avec un rapide aforamiento dans une loi organique élaborée et approuvée en trois jours.

Parfois, il ne suffit pas d’avoir une mémoire, il est très sain de la rafraîchir pour ne pas perdre de vue la réalité que le temps façonne et transforme pour des intérêts partisans.

Voici donc, une fois de plus, une liste des moments où la loi du bâillon a été condamnée à mort.

2014 – Pedro Sánchez Pérez-Castejón
Sánchez à Rajoy au Congrès sur la loi du bâillon :
« Vous êtes le président le plus rétrograde de la démocratie espagnole
« .

2014 – Guadalupe Martín González
« Nous disons NON à la loi du bâillon, nous l’abrogerons dès que possible« .

2015 – Ignacio Sánchez Amor
« La loi du bâillon est déjà dans la file d’attente des lois à abroger ».

2015 – Francisco Javier López Álvarez, « Patxi López »
« Nous abrogerons la loi du bâillon lorsque nous entrerons au gouvernement ».

2015 – Pedro Sánchez Pérez-Castejón
« Nous abrogerons la loi du bâillon dès notre arrivée au gouvernement ».

2015 – « NON À LA LOI DU BÂILLON »
Vidéo de campagne du PSOE.

2015 – « Raisons de dire NON à la loi du bâillon »
Document de campagne du PSOE, à ne pas manquer :
-« C’est un retour à l’état policier« 
-« Son objectif est de punir le dissident, celui qui proteste »
-« Elle permet à la police d’exercer des pouvoirs exorbitants d’inspection, de rétention, d’enquête, de répression

et de sanction, par la criminalisation de certains comportements ».

Ne partez pas encore…

2016 – Pedro Sánchez Pérez-Castejón.
Discours de Pedro Sánchez au début de la pré-campagne et présentation des candidats socialistes :
« Nous allons abroger la loi du bâillon

« 

2016 – Guide de campagne Élections 2016 – PSOE
« Dans les premières semaines du gouvernement socialiste
nous abrogerons toutes les lois rétrogrades du Parti Populaire, de la loi du bâillon à la

loi du bâillon à l’emprisonnement permanent révisable, ainsi que la récupération de la pluralité et de l’indépendance de RTVE »
la pluralité et l’indépendance de RTVE ».

2016 – Antonio Hernando Vera
« L’abrogation de la loi du bâillon est absolument essentielle, car c’est l’un des éléments qui a le plus attaqué les droits et libertés des citoyens ».

2016 – Antonio Hernando Vera
« L’abrogation de la loi du bâillon est absolument essentielle ».

2017 – Antonio Hernando Vera
« La semaine prochaine, nous commencerons l’abrogation de la loi du bâillon ».

2018 – Pedro Sánchez Pérez-Castejón
« Nous allons progresser en matière de droits, en abrogeant la loi du bâillon, car aucune société véritablement libre ne poursuit la liberté d’expression ».

2019 – Document d’accord PSOE/Unidas Podemos « Coalition progressiste »
5.6 Droits et libertés civils. « Nous adopterons une nouvelle loi sur la sécurité des citoyens, remplaçant la « loi bâillon », afin de garantir l’exercice du droit à la liberté d’expression et de réunion pacifique. Cette nouvelle législation, qui entrera en vigueur dans les plus brefs délais, sera basée sur une conception progressive de la sécurité des citoyens et donnera la priorité à la garantie des droits et à la protection des citoyens. Elle réglementera notamment le droit de réunion, l’identification et la fouille corporelle, l’identification des agents, et l’abrogation de l’article 315.3 du Code pénal« .

2020 – Pablo Echenique Robba
« Nous allons abroger la loi du bâillon ».

2020 – Fernando Grande-Marlaska Gómez
« Le gouvernement compte parmi ses priorités l’abrogation de la loi dite du bâillon ».


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad