Table ronde, bandes dessinées et militantisme pour le logement

 
  • ES
  • EN
  • Table ronde, bandes dessinées et militantisme pour le logement

    Soumis par Xavi Franch.

    Mercredi 23 février, à 18 h 30, à la bibliothèque Jaume Fuster (Plaça de Lesseps, 20).

    La bibliothèque Jaume Fuster organise en collaboration avec la FAVBle site Centre civique El Collet le District de Gràcia une table ronde avec des militants de quartier et des caricaturistes qui se réuniront pour parler de la mémoire des luttes pour le logement à Barcelone. Plus précisément sur le rôle que la bande dessinée a joué dans la promotion de la réflexion, de la critique et des revendications. Dans ce dialogue, le passé et le présent seront liés, ainsi que la perspective locale et de la ville.

    Cette activité est organisée dans le cadre du programme ‘Memòries de les lluites per l’habitatge’ pour diffuser et défendre les mouvements et les personnes qui ont développé des stratégies collectives pour la défense du droit au logement dans la ville.

    Les participants seront Alfons López, Marika Vila, Encarna Revuelta y Carlos Azagra. Elle sera modérée par Pepe Gálvez et présentée par Andrés Naya. Le programme « Souvenirs des luttes pour le logement » a été créé pour étudier, diffuser et revendiquer les mouvements et les personnes qui ont développé des stratégies collectives pour la défense du droit au logement dans la ville

    Mise à jour 25/02. Vidéo complète :

    Table ronde, bandes dessinées et militantisme pour le logement

    Panneau d’affichage interposé le programme est basé sur le travail des résidents de La Verneda Alta. Dans l’
    image, diagramme sur l’apparence-visibilité du corps communautaire dans l’exposition organisée par Halfhouse en 2020 avec des photographies de Manel Armengol
    .

    Le programme prend comme point de départ le 90e anniversaire de la première grève des loyers documentée à Barcelone. Depuis lors, et toujours avec une présence prépondérante des femmes, la capitale catalane a connu d’autres revendications, des épisodes d’auto-organisation des quartiers et des moments historiques liés au logement décent, comme la construction de maisons bon marché :

    • La construction de maisons bon marché.
    • Les bidonvilles et leur éradication.
    • L’auto-construction dans les quartiers de montagne.
    • La construction de grands ensembles de logements et l’émergence de mouvements sociaux et de quartiers exigeant des services et des espaces publics.
    • Le manque de logements sociaux.
    • L’éclatement de la bulle immobilière et la spéculation immobilière.

    Cette initiative, promue par la Regidoria de Memòria Democràtica du conseil municipal de Barcelone, a été élaborée en collaboration avec les organisations et les habitants qui participent aux Taules de Memòria des dix quartiers de la ville.

    Les activités organisées jusqu’en juin permettent de découvrir l’héritage des mouvements et des personnes qui ont lutté pour la défense du droit au logement à Barcelone, tout en contribuant à la diffusion de l’histoire de la ville et à la construction d’une mémoire plurielle, démocratique et sensible au genre, avec le témoignage et la participation des habitants qui y ont joué un rôle de premier plan.


    Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

    ¿Algo que decir?