Elles et le coronavirus, comment les caricaturistes ont représenté les travailleuses de la santé pendant la pandémie

 
Elles et le coronavirus, comment les caricaturistes ont représenté les travailleuses de la santé pendant la pandémie

Caricature du caricaturiste Pierre Ballouheyprésident de Caricatures de la Francequi est utilisé dans la plupart des rapports médiatiques sur l’étude et qui représente les infirmières ce et représentant des infirmières en mini-jupes et décolletées derrière les médecins.

Une étude de l’Universitat de València réalisée par Martí Domínguez y Lucía Sapiña intitulé « She-Coronavirus : Comment les caricaturistes ont reflété les femmes travaillant dans le domaine de la santé pendant la pandémie de COVID-19« , pour laquelle 401 dessins animés provenant de 36 pays ont été analysés, conclut que les professionnels de la santé sont sous-représentés dans l’humour graphique sur la pandémie et que les hommes sont représentés avec des rôles principaux dans les dessins animés.

L’étude, publiée dans le European Journal of Women’s Studies, souligne également le fait que les infirmières et les médecins, lorsqu’ils apparaissent, sont souvent représentés à l’aide de stéréotypes


Résumé

Les femmes représentent 70 % du personnel de santé, leur rôle a donc été – et continue d’être – fondamental dans la lutte et la gestion de l’événement pandémique actuel causé par le coronavirus SRAS-CoV-2

Loin d’être une occasion de souligner l’importance des femmes sur le terrain, la crise sanitaire, ainsi que la politique d’enfermement et les responsabilités de soins, ont contribué à creuser le fossé entre les sexes

Pour étudier la représentation des femmes professionnelles de la santé, cet article analyse 401 dessins sur la pandémie de COVID-19 qui mettent en scène des travailleurs de la santé. La plupart dépeignent les médecins comme des hommes et les infirmières comme des femmes, dans des rôles subordonnés aux hommes

La représentation des femmes est également affectée par des stéréotypes qui ne contribuent pas à un meilleur reflet des rôles et compétences professionnels des femmes dans l’environnement de soins de santé actuel.

Quelques gros titres sur cette étude :

« Les femmes médecins et infirmières sont sous-représentées dans l’humour graphique sur le covid-19 et apparaissent stéréotypées ». Europa Press

« Les infirmières et les médecins, sous-évalués dans l’humour graphique publié sur la pandémie ». Diario Enfermero

« Les infirmières et les médecins ‘discriminés’ dans l’humour graphique sur la pandémie » SER

« Le sexisme se propage avec le coronavirus : une étude valencienne pointe le machisme des humoristes ». El Español (Le plus farfelu, pour changer).

Relié : La désinformation dans les caricatures


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad