Le quai

 
Le quai

Le quai. Caricature du 17/03/2024 dans CTXT

Le lundi 25 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies a exigé un cessez-le-feu immédiat à Gaza dans une résolution présentée par les dix membres non permanents du Conseil, qui a été adoptée avec l'abstention des États-Unis.

Moins de 24 heures après cette résolution, Israël bombardait déjà la bande de Gaza. Le même jour, 12 personnes se sont noyées en tentant de récupérer de l'aide humanitaire larguée par la mer.

Il aura fallu 170 jours pour se rendre compte que quelque chose ne tourne pas rond en Palestine et qu'Israël va déjà un peu trop loin dans le génocide. L'ONU se contente d'assurer la médiation de la paix et de fournir une aide humanitaire, de sorte que ceux qui espèrent une action plus rapide pour mettre un terme au génocide peuvent continuer à attendre.

Les États-Unis, dans leur éternelle hypocrisie et leur dégoûtant bellicisme, considèrent cette résolution sur le cessez-le-feu à Gazacomme "non contraignante". Vous savez ce que cela signifie. Au-delà de leur rôle de complice dans l'extermination de la population palestinienne, ils doivent protéger leur activité toujours florissante de vente de concombres.

L'entreprise de pompes funèbres

Le croque-mort, dessin animé du 10/12/223 dans CTXT

Mais leur activité ne s'arrête pas là, les guerres sont comme des porcs, elles profitent de tout. Dans la destruction, il y a toujours beaucoup d'occasions de faire de l'argent.

Début mars, Joe Biden a annoncé la construction d'un dock flottant au large de la côte de Gaza pour permettre à l'aide humanitaire d'arriver par la mer, mais le projet, en raison de son ampleur et de sa difficulté, prendra des semaines.

Après avoir vendu ses titres pour se présenter en "sauveur", le Pentagone a avoué qu'il lui faudrait au moins deux mois, avec 1 000 soldats travaillant à plein temps, pour construire le dock.

En tout état de cause, même si le quai était construit demain, il serait nettement insuffisant car la voie terrestre est le seul moyen réellement efficace pour acheminer l'aide humanitaire nécessaire en temps et en quantité.

Les Palestiniens sont de toute façon dans la merde, car le commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), Philippe Lazzarini, a révélé qu'Israël avait fait savoir à l'ONU qu'il n'approuverait plus aucun convoi humanitaire vers le nord de la bande de Gaza, où la famine décime la population.

Quel que soit le temps nécessaire à la mise en place de ce "corridor maritime" (une voie maritime de plus) et à la construction de ces infrastructures temporaires, il sera largement suffisant pour ajouter plusieurs milliers de morts à ce bilan honteux.

Statistiques sur le génocide israélien dans la bande de Gaza (07 octobre 2023 - 14 mars 2024) d'Euro-Med Monitor.

Les mêmes porcs qui ne veulent pas arrêter le génocide qu'Israël fait avec les armes qu'ils leur vendent, jettent quelques sandwichs d'un avion et veulent être applaudis.

Alors que l'État meurtrier d'Israël continue d'écrire dans notre histoire des pages honteuses et dégoûtantes, nous apprenons de plus en plus de passages cruels d'un génocide impuni et applaudi par une bonne partie du monde. Puis viendront les lamentations.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados

Champions

La famine

¿Algo que decir?

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting