Les bureaux d’un journal de Beyrouth perquisitionnés pour cause de caricature

 
Les bureaux d'un journal de Beyrouth perquisitionnés pour cause de caricature

Dessin du caricaturiste Amjad Rasmi

Traduction.
En haut : « Poisson d’avril » Sur l’arbre : « État du Liban« 

Cette caricature du caricaturiste jordanien basé à Londres, Amjad Rasmipublié le vendredi 1er avril, a été le motif du raid sur les bureaux du quotidien arabe à Beyrouth Asharq Al-Awsat à Beyrouth. L’événement a forcé le retrait de l’image de son site web.

office-attack-cartoon-lebanon

Une quinzaine de personnes ont pris d’assaut le siège du journal, contrariées par la publication de la caricature qui dépeignait ironiquement le Liban comme un État en faillite, ont saccagé les bureaux et menacé les employés.

Les manifestants, menés par les célèbres activistes Pierre al-Hashash et Abbas Zahri, ont publié des photos de l’incident sur leur page Facebook.

L’Agence nationale de presse (ANN) affirme que les manifestants comprenaient également des militants de la société civile tels que Hassan Qteish, Bilal Allaw, Mohammed Hirz et un membre de la famille Zeineddine, qui travaille comme caméraman pour la chaîne de télévision privée al-Jadeed.

Les forces de sécurité sont arrivées sur les lieux peu de temps après. Ils ont entendu les témoignages de trois employés qui se trouvaient dans les bureaux du journal au moment de l’agression. Ils se trouvaient au 11e étage de la tour Burj al-Ghazal, dans le centre de Beyrouth.

narices

Selon(ANN) :

« Les enquêteurs ont pris des photos des dégâts pour informer le bureau du procureur de Beyrouth. Les émeutiers seront arrêtés et poursuivis à la demande du pouvoir judiciaire ». Source Naharnet.

Réactions

narices

Le collectif Jassociation des caricaturistes d’Ordanian collectif émis le 4 avril a rare déclaration condamnant la violence et soutenant Amjad Rasmi. Source : Oum Cartoon

L’Association des caricaturistes jordaniens suit avec intérêt les graves événements liés à la caricature de son collègue Amjad Rasmi dans le journal Al-Al-Awsat Shraq, provoqués par son interprétation.

L’Association des caricaturistes jordaniens tient à exprimer pour la première fois son profond respect et sa reconnaissance envers le Liban. Et ce que ce pays arabe représente pour son rôle culturel.

Nous souhaitons également réaffirmer l’importance de respecter et de défendre la liberté d’expression. Ainsi que le droit d’être en désaccord en utilisant des moyens civilisés. Nous soulignons le droit du caricaturiste à soulever les questions qu’il/elle souhaite soulever sans crainte de représailles. Déclaration complète.

narices

Le 7 avril, Salman Aldosary, rédacteur en chef d’al-Jadeed, a défendu l’auteur et rejeté l’allégation Asharq Al-Awsat a défendu l’auteur et rejeté la violence des manifestants, rappelant que n’importe qui aurait pu utiliser son droit de réponse et aurait eu de l’espace dans ses pages pour le faire.

Il a également rappelé que les opinions exprimées dans les caricatures ou les articles d’opinion ne reflètent pas toujours les positions des journaux. Voir l’avis complet.

Indépendamment de l’opinion de la famille éditoriale d’Asharq Al-Awsat concernant la caricature – qui est un dessin humoristique abordant la situation politique que connaît le Liban sans président, sans autorité législative et presque sans autorité exécutive – il convient de mettre l’accent sur un professionnalisme ferme.

Les caricatures, tout comme les articles écrits, sont utilisées dans le monde entier par tous les médias. Les deux reflètent uniquement l’opinion de leurs créateurs et non celle des journaux.

narices

Le caricaturiste Amjad Rasmi Issa est né à Amman (Jordanie) en 1974. Il a étudié à l’Institut des Beaux-Arts, est membre de l’Association jordanienne des Beaux-Arts et secrétaire de l’Association des caricaturistes de Jordanie. Il travaille à temps plein pour le journal arabe international pour le Moyen-Orient « Asharq Al-Awsat », basé à Londres.
Il a remporté le prix du journalisme arabe dans la catégorie des bandes dessinées en 2007 et a été membre du jury en 2012.

narices

Opinion : Mieux vaut être un poisson d’avril pour une journée..

Connexes, 60 cas dans d’autres pays.

humor-apuros

Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad