Rapport sur la situation des caricaturistes menacés dans le monde

 
Rapport sur la situation des caricaturistes menacés dans le monde

L'image illustrant l'affiche est celle du dessinateur Hassan (Iran)

Le 7 novembre, Cartooning for Peace et Cartoonists Rights publieront un rapport sur la situation des caricaturistes menacés dans le monde. Si vous souhaitez le recevoir par courrier lorsqu'il sera publié, il vous suffit de vous inscrire dès maintenant en remplissant ce formulaire.

Voici ce que dit le communiqué de presse, que je reproduis :

"Les tyrans de ce monde ont profité des turbulences de la période 2020-2023 (pandémies, guerres, tensions diplomatiques, désinformation numérique, etc.) pour resserrer leur emprise sur les médias et, en particulier, sur les dessinateurs de presse."

C'est ce que souligne le dessinateur Kak, président de Cartooning for Peace, dans son article publié dans le quotidien français Ouest France le 28 septembre.

Russie, Turquie, Algérie, Afghanistan, Iran, Cuba, Hong Kong, Myanmar, Malaisie, Philippines, Inde... Autant de pays et de cas de censure de dessinateurs qui méritent notre attention.

Comme le souligne Matt Wuerker, président de Cartoonists Rights :

"Les temps sont durs pour les journalistes et la presse libre, et cela vaut aussi pour les courageux dessinateurs avec lesquels nous travaillons, souvent aux prises avec les tyrans les plus despotes et les plus dépourvus d'humour que l'on puisse imaginer".

Les caricaturistes sur la corde raide

Rapport sur la situation des caricaturistes menacés dans le monde.

Compte tenu de la convergence de leurs missions et de leurs efforts constants pour aider les caricaturistes, Cartooning for Peace et Cartoonists' Rights se sont associés pour produire ce rapport, qui présente les principaux défis auxquels sont confrontés les caricaturistes en termes de liberté d'expression et que leur travail de surveillance et de plaidoyer leur a permis d'identifier.

Sans être exhaustif, ce rapport s'appuie sur des analyses et des études de cas réalisées entre 2020 et 2022. Il met en évidence la montée de la censure d'État dans les régimes autoritaires, l'augmentation de la violence et de la haine en ligne à l'encontre des caricaturistes et leur criminalisation croissante et disproportionnée, sans oublier le sort de l'exil que les récents conflits ont exacerbé. Sur la base de ces observations, le rapport formule des recommandations pour la protection des caricaturistes.

Réalisé dans le cadre du projet "Improving Legal Support for Print Cartoonists in the Digital Age (2022-2023)" mis en œuvre par Cartooning for Peace et soutenu par le Global Media Freedom Fund (GMDF) et la Fondation Isocrates, ce travail, enrichi par de nombreuses contributions, a également bénéficié du soutien de la Freedom Cartoonists Foundation et du World Forum for Democracy.

Le rapport sera présenté le 7 novembre 2023 lors du Débat du Forum 9 : "Caricaturistes : une profession en danger", organisé dans le cadre du prochain Forum mondial de la démocratie du Conseil de l'Europe à Strasbourg.

Le rapport est destiné à être accessible au plus grand nombre et sera disponible en téléchargement gratuit sur les sites web de Cartooning for Peace et Cartoonists Rights à partir de la date mentionnée ci-dessus.

Pour coïncider avec la publication du rapport, Cartooning for Peace annonce également la publication prochaine de trois épisodes de la série de podcasts "Tough Laugh x Tough Law", produite par Emanuele del Rosso et Federica Testi. Ces épisodes reprendront le message du rapport à travers les témoignages de dessinateurs qui ont subi des atteintes à leur liberté d'expression dans l'exercice de leur profession.

Rapport disponible le 7 novembre

Formulaire d'inscription pour le recevoir par e-mail

Cartooning for Peace


Cartooning for Peace a été créé en 2006 à l'initiative de Kofi Annan, prix Nobel de la paix et ancien secrétaire général des Nations unies, et du dessinateur Plantu. Actuellement présidé par le dessinateur français Kak, Cartooning for Peace est un réseau international de dessinateurs engagés dans la promotion de la liberté d'expression, des droits de l'homme et du respect mutuel entre les personnes de cultures et de croyances différentes, en utilisant le langage universel de la bande dessinée.

Droits des caricaturistes

Cartoonists Rights Network International est une ONG de défense des droits de l'homme fondée en 1999. Basée aux États-Unis, elle est un réseau volontaire de représentants régionaux de dessinateurs, d'experts juridiques et de défenseurs des droits de l'homme du monde entier. Sa mission est de renforcer les réseaux de dessinateurs, de faire campagne pour la protection de leurs droits et de défendre ceux qui sont victimes d'abus, de menaces, de criminalisation ou de déplacement en raison de leur travail.

En savoir plus :

Rapport sur la situation des caricaturistes menacés dans le monde

Dessinateurs en difficulté, une collection de cas (III)
Des cas de caricaturistes qui ont eu de sérieux problèmes à cause de leurs dessins ou illustrations satiriques. Il y a aussi des histoires d'autres personnes qui, sans être des caricaturistes, ont eu des ennuis pour avoir partagé leurs dessins.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados