Marlaska, gestion des frontières

 
 
Marlaska, gestion des frontières

Marlaska, gestion des frontières. Carton du 12/11/2022 en CTXT

« Je suis calme, je ne pense pas à démissionner », a déclaré Marlaska après les preuves montrées par le programme Africa Eye de la BBC.

Le reportage d’investigation de la BBC montre que la police espagnole a vu, et n’a pas empêché, des dizaines de migrants de mourir à la frontière avec le Maroc lors des incidents du 24 juin qui ont fait 27 morts.

Marlaska, gestion des frontières

Dans le documentaire, qui montre des images déjà connues, on peut voir la violence des gendarmes marocains, qui ont même traîné des cadavres d’un territoire à l’autre, ainsi que les retours à chaud effectués par les agents espagnols, qu’il accuse de ne pas avoir empêché les décès.

Les images du documentaire contredisent la version défendue par Marlaska et montrent qu’il y a eu des morts sur le territoire espagnol, mais Marlaska reste calme car ce sinistre personnage sait comment ces choses se terminent. Voilà le résultat honteux des meurtres de Tarajal en février 2014.

Peu importe que Strasbourg condamne l’ Espagne pour les expulsions irrégulières, communément appelées « en caliente ». Peu importe également le nombre de fois où l’Espagne est condamnée pour cette question. Marlaska sait qu’il est impuni car il n’y a pas de conséquences. L’Espagne a accumulé trois décennies d’expulsions illégales (« irrégulières » disent-ils pour les adoucir), généralement accompagnées d’interventions policières violentes et disproportionnées

En termes de politique frontalière, la gestion du PSOE n’est absolument pas différente de celle du Partido Popular et serait même achetée par Abascal lui-même et sa meute de haineux.

Parmi toutes les conneries hebdomadaires, nous pouvons au moins souligner la nouvelle de la première condamnation en Espagne d’un garde civil pour avoir publié des canulars contre des mineurs migrants.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad
Artículos relacionados

Laisser un commentaire