La Presse de Montréal retire sa caricature de M. Netanyahou en raison d'allégations d'antisémitisme et présente ses excuses

 

Les accusations d'antisémitisme face à toute critique de l'État d'Israël ou de son premier ministre pour le génocide en cours sont désormais régulières. Rares sont les jours où nous n'en rencontrons pas.

C'est maintenant au tour du caricaturiste canadien Serge Chapleau, qui a vu sa caricature publiée le 20 mars être retirée du journal numérique montréalais La Presse, et le média s'excuser de l'avoir publiée.

Les excuses sont signées par Stéphanie Grammond, rédactrice en chef de La Presse depuis 2021.

Pas d'excuses

La Presse présente ses excuses pour la caricature intitulée"Nosfenyahou, en route vers Rafah" publiée mercredi. Cette caricature montrait le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou envisageant une offensive dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, où de nombreux Palestiniens ont trouvé refuge.

Le dessin se voulait une critique de la politique de M. Netanyahou. Il s'adressait au gouvernement israélien et non au peuple juif.

Il est regrettable de représenter le Premier ministre sous les traits du vampire Nosferatu, car ce personnage de film a été utilisé par la propagande nazie pendant la Seconde Guerre mondiale, comme des lecteurs nous l'ont fait remarquer après la publication.

Notre caricaturiste Serge Chapleau précise qu'il n'a jamais eu l'intention de véhiculer des propos antisémites ou des stéréotypes néfastes. La Presse a déjà dénoncé la montée déplorable de l'antisémitisme depuis le début de la guerre, tant au Québec que dans le monde. Aujourd'hui, nous réitérons l'importance de combattre la haine envers le peuple juif.

La caricature a été retirée de toutes nos plateformes. Nous présentons nos excuses à tous ceux qui ont été offensés.

Les auteurs de l'Association canadienne des caricaturistes(ACC) se disent déçus que La Presse n'ait pas défendu l'auteur de la caricature et ont publié une déclaration.

Au cours des dernières 24 heures, notre collègue de La Presse de Montréal, Serge Chapleau, a été accusé d'antisémitisme en raison de sa dernière caricature de Benjamin Netanyahu.

Extrait de la note sur CBC/Radio-Canada :

L'article suivant contient une image qui a été critiquée comme étant antisémite.

Une caricature politique parue dans un journal francophone représentant le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu comme un vampire a suscité des accusations d'antisémitisme.

La caricature est parue dans l'édition de mercredi de La Presse, un prestigieux journal en ligne. Elle montre M. Netanyahou avec de longues griffes, des oreilles pointues et portant un manteau, images qui rappellent le comte Orlok, un vampire du film muet Nosferatu (1922).

Dans la caricature, M. Netanyahou se tient sur un bateau au-dessus d'une inscription qui dit "Nosfenyahou, en route pour Rafah".

Des hommes politiques, dont le Premier ministre Justin Trudeau, et des dirigeants juifs ont critiqué la caricature, la qualifiant d'antisémite et rappelant la propagande nazie contre les Juifs.

Serge Chapleau, le caricaturiste qui l'a dessinée, a rejeté la critique dans une interview avec la CBC et a déclaré qu'il ne pensait pas qu'elle était antisémite.

Cependant, en fin de matinée, la caricature n'apparaissait plus sur le site web de La Presse et le journal a présenté ses excuses.

Déclaration de l'Association des caricaturistes canadiens(ACC)

Le caricaturiste Serge Chapleau de La Presse a vu sa caricature du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou censurée pour antisémitisme.

Il s'agit d'une question très sensible pour les dessinateurs, peut-être au sommet de la pyramide des dilemmes de la caricature.

La caricature des dirigeants mondiaux en méchants ou en monstres mythiques est une pratique courante presque partout, et Netanyahou ne devrait pas faire exception.

En tant que dessinateurs professionnels, nous sommes bien conscients de l'histoire grotesque de l'abus des personnes juives dans les œuvres graphiques et les dessins animés, en particulier par les nazis dans le cadre de la propagande haineuse.

Selon nous, la description de M. Chapleau de Netanyahou comme Nosferatu n'est pas une attaque contre les Israéliens ou le peuple juif en général, mais plutôt une déclaration très forte sur un dirigeant mondial controversé pendant un conflit majeur.

La tâche du caricaturiste est toujours de frapper vers le haut et de contrer les abus de pouvoir, quelle que soit la nation ou l'origine du sujet. Cette caricature n'est pas un coup de poing vers le bas.

Bien que cette caricature puisse être choquante et déplaisante pour certains, nous ne la considérons pas comme antisémite et nous ne sommes pas du tout d'accord pour accuser M. Chapleau, un dessinateur d'une grande sophistication, d'être antisémite.

Nous sommes très déçus que La Presse ne soutienne pas son caricaturiste.

Membres de l'Association des caricaturistes canadiens

Wes Tyrell - Président
Sue Dewar
Graeme MacKay
Andy Donato
Dan Murphy
Guy Badeaux

Source du communiqué de presse : Bado's Blog du dessinateur canadien Guy Badeaux.

La Presse de Montréal retire sa caricature de M. Netanyahou en raison d'allégations d'antisémitisme et présente ses excuses

L'humour en difficulté, un recueil de cas
Des cas de dessinateurs qui ont eu des problèmes plus ou moins importants à cause de leurs dessins ou illustrations satiriques. Il y a aussi des histoires d'autres personnes qui, sans être des dessinateurs, ont eu des ennuis pour les avoir partagées.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados

¿Algo que decir?

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting