L'humour en difficulté, un recueil de cas (III)

 
El humor en apuros, recopilación de casos (III) de 2020 a 2022

194 cas

Troisième partie de cette compilation que j'ai commencée en 2014. Il s'agit d'une liste avec des résumés de cas regroupés par différentes périodes.

Elle a été découpée car, même en résumant beaucoup de choses, elles étaient trop longues et devenaient inconfortables à lire et rendaient également difficile le chargement de la page.

Cette troisième liste publiera les cas de 2020 à 2022, j'espère donc que je n'aurai pas à la mettre à jour trop souvent.

Les deux précédents volets sont disponibles ici.

L'humour en difficulté (I). Cas de 1978 à 2016

L'humour en difficulté (II). Cas de 2017 à 2019

L'humour en difficulté (IV). Dossiers à partir de 2023

Nombre total de cas : 194

Bandera de Argentina
El abogado de Cristina Kirchner anuncia que denunciará a Nik por una viñeta

2022 Argentine / Nik

En septembre 2022, Gregorio Dalbón, l'avocat de Cristina Kirchner, annonce sur son compte Twitter qu'il dénoncera Nik pour une caricature dans laquelle la vice-présidente Cristina Fernández de Kirchner semble mener la présidente en laisse comme un chien tirant la langue.

Bandera de Canadá
Diario canadiense retira una viñeta tras las quejas de la comunidad musulmana

2022 Canada / Marcel Bodreau

Le 17 août, le journal canadien francophone L'Acadie Nouvelle de New Brunswick a retiré de son site Internet une caricature de Marcel Boudreau considérée par certains comme islamophobe et raciste.

Bandera de España
La Vanguardia retira un dibujo de Laplace

2022 Espagne / Laplace

Le journal La Vanguardia a retiré un épisode du passe-temps humoristique classique de 1985, Les 8 erreurs de Laplace, qui avait été republié dans le journal, à la suite de plaintes de certains lecteurs qui considéraient la scène comme raciste.

Bandera de Canadá
Siete diarios se disculpan con la comunidad indígena por una viñeta

2022 Canada / Steve Nease

Le groupe de presse canadien Metroland Media, filiale de Torstar Corporation, a présenté ses excuses pour une caricature représentant des peuples indigènes demandant une compensation financière au pape pour les abus physiques et sexuels qu'ils ont subis entre 1831 et 1996 de la part de l'Église catholique.

Bandera de España

2022 Espagne / Diana Raznovich

Les juges, par leurs plaintes, ont forcé le retrait d'une caricature de Diana Raznovich d'une exposition sur les micromachistos aux Baléares. L'auteur a dénoncé la censure et demandé le rétablissement de la caricature.

Bandera de España
La Tribuna de Albacete y su dibujante se disculpan por una viñeta

2021 Espagne / Javi Salado - La Tribuna de Albacete

Le quotidien La Tribuna de Albacete et son dessinateur, Javi Salado, ont présenté leurs excuses pour cette caricature publiée le dimanche 28 novembre, dont les lecteurs ont estimé qu'elle contenait un message raciste.

Bandera de Tanzania
Tanzania, dibujante detenido y encarcelado por

2021 Tanzanie / Optatus Fwema

Le caricaturiste tanzanien a été arrêté à son domicile le 23 septembre et interrogé sans représentation légale ni présence de membres de sa famille dans le cadre d'une affaire de "cybercriminalité" présumée. Après deux semaines d'emprisonnement, il a été libéré sans inculpation dans l'attente de son procès.

Bandera de Jordania
El dibujante jordano Osama Hajjaj denunciado por ofensas religiosas

2021 Jordanie / Osama Hajjaj

Osama Hajjaaj a été informé d'une plainte déposée par deux avocats qui a donné lieu à des poursuites judiciaires pour délits religieux en vertu de l'article 150 du code pénal et de l'article 15 de la loi sur la cybercriminalité pour l'une de ses caricatures.

India, viñetista despedido días después de recibir una reclamación del Gobierno por su actividad en Twitter

2021 Inde/ Manjul

Le 8 juin, quatre jours après que le célèbre caricaturiste politique Manjul a reçu une notification de Twitter l'avertissant que les autorités indiennes avaient demandé au réseau social de prendre des mesures à l'encontre de son compte, il a été licencié avec "effet immédiat" de Network 18.

Bandera de Irán
El presidente del Parlamento de Irán denuncia al dibujante Hadi Heidari y a tres periodistas por insultos

2021 Iran/ Hadi Heidari

Le caricaturiste iranien Hadi Heidari (Téhéran, 1977) et trois journalistes du quotidien Sazandegi ont été convoqués au tribunal. Ils devront faire face à des poursuites judiciaires après avoir été dénoncés pour avoir insulté le président du Parlement iranien.

Bandera de Estados Unidos
Críticas de racismo por una viñeta publicada en el New York Daily News

2021 USA/ Bill Bramhall

Bill Bramhall, dessinateur éditorial du Daily News, a été critiqué pour une blague que certains ont qualifiée de raciste. Le journal a défendu la caricature, niant toute intention d'envoyer un message raciste, et a modifié l'image pour sa version imprimée.

Bandera de Estados Unidos
Senadores republicanos de Utah piden que se retire una viñeta y que el medio se disculpe

2021 USA/ Bill Pat Bagley

Les membres de la délégation du Congrès de l'Utah ont publié une déclaration en réponse à une caricature de Pat Bagley publiée le 9 avril dans le Salt Lake Tribune. Dans leur texte, ils qualifient la caricature d'insultante et de dégoûtante et demandent au journal de la retirer immédiatement et de présenter ses excuses.

Bandera de Egipto
La policía egipcia detiene al dibujante Ashraf Hamdi por

2021 Égypte/Ashraf Hamdi

"Ils m'arrêtent". C'est par ce message laconique sur son compte Facebook que le dessinateur égyptien Ashraf Hamdi a annoncé son arrestation le 24 janvier, peu après avoir publié une vidéo en hommage au soulèvement de 2011, à l'occasion du dixième anniversaire des premières manifestations de masse qui ont renversé Hosni Moubarak.

Bandera de Malasia
Zunar, el dibujante eternamente perseguido por el Gobierno de Malasia

2021 Malaisie/Zunar

Le caricaturiste populaire "Zunar" risque à nouveau une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois ans pour une caricature publiée sur ses réseaux sociaux critiquant la décision du chef de l'État de Kedah , Muhammad Sanusi Md Nor, d'annuler la célébration de Thaipusam, une fête religieuse hindoue habituellement célébrée par la communauté tamoule le 28 janvier.

Bandera de Francia
El dibujante Xavier Gorce rompe con Le Monde por disculparse por una viñeta

2021 France/ Xavier Gorce

Le dessinateur français Xavier Gorce a annoncé qu'il quittait Le Monde après que le journal a présenté ses excuses pour une caricature sur un scandale d'abus sexuels. Dans ses excuses aux lecteurs, la rédactrice en chef du journal Le Monde, Caroline Monnot, a déclaré que la caricature n'aurait pas dû être publiée.

Bandera de Argelia
Tres años de cárcel por publicar memes satirizando al Estado y la religión

2021 Algérie/ Walid Kechida

L'Algérien Walid Kechida, 25 ans, a été condamné à trois ans de prison et à une amende de 500 000 dinars (environ 3000 euros) pour avoir publié des mèmes satiriques de l'Etat et de la religion, selon le Comité national pour la libération des détenus(CNLD).

Bandera de España
Mongolia VS Ortega Cano

2020 Espagne / Mongolie

La Cour suprême a confirmé la condamnation du magazine satirique Mongolia à une amende de 40 000 euros pour atteinte au droit à l'honneur de José Ortega Cano pour un photomontage de 2016 que le magazine a utilisé pour annoncer un spectacle à Carthagène. Mongolia a lancé une campagne de crowdfunding pour collecter des fonds afin de payer l'amende et a annoncé qu'il ferait appel de la décision auprès de la Cour constitutionnelle.

Bandera de México
El viñetista mexicano

2020 Mexique / Rapé

Le caricaturiste mexicain Rafael Pineda, alias "Rapé" (Monero), a déclaré avoir reçu, dimanche 4 octobre, des menaces de mort à son encontre et à l'encontre de sa famille. Le dessinateur a reçu une réponse de la Garde nationale lui demandant plus d'informations à ce sujet et le soutien de nombreuses personnes, y compris de nombreux collègues.

Bandera de Francia
Espé, el dibujante que fue despedido en su primer día de trabajo

2020 France/ Espé

Le caricaturiste français "Espé" a été licencié juste après la publication de sa première caricature dans une nouvelle rubrique du journal L'Humanité. L'auteur de l'article dans lequel figurait la caricature a également été licencié. Le journal a qualifié la caricature de "dégradante et sexiste" et a présenté ses excuses aux lecteurs ainsi qu'à la cycliste et présentatrice Marion Rousse, qui considérait que la caricature dénigrait son travail et était insultante pour les femmes.

Bandera de Malasia
Zunar, el dibujante eternamente perseguido por el Gobierno de Malasia

2021 Malaisie/Zunar

Le caricaturiste populaire "Zunar" risque à nouveau une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à trois ans pour une caricature publiée sur ses réseaux sociaux critiquant la décision du chef de l'État de Kedah , Muhammad Sanusi Md Nor, d'annuler la célébration de Thaipusam, une fête religieuse hindoue habituellement célébrée par la communauté tamoule le 28 janvier.

Bandera de Estados Unidos
Policías de Utah exigen al dibujante Pat Bagley que se disculpe por una viñeta

2020 USA/ Bill Pat Bagley

Une caricature de Pat Bagley parue dans le journal The Salt Lake Tribune de Salt Lake City, dans l'Utah, a donné lieu à une déclaration de l'association des shérifs de l'Utah, du parti républicain et d'autres groupes, qui ont demandé que l'image soit retirée et que le journal et le caricaturiste se rétractent et présentent leurs excuses.

Bandera de Estados Unidos
Diario de Misuri señalado por racismo

2020 USA/ Michael Ramirez

Une caricature du dessinateur conservateur Michael Ramirez, publiée le 16 août dans le journal Southeast Missouri, a provoqué un nouvel épisode de colère et d'accusations de racisme dans les médias, qui ont publié une note dans laquelle ils affirment avoir reçu des plaintes, voire des menaces.

Bandera de Francia

2020 France/ Valeurs Actuelle

Un dessin dans une bande dessinée de Pascal Garnier a déclenché une controverse en France. Les images accompagnaient un texte publié dans le magazine français d'extrême droite "Valeurs Actuelle", dans lequel la députée franco-gabonaise Danièle Obono était dépeinte comme une esclave. Le 31 août, le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire contre l'hebdomadaire français pour diffamation raciste.

Bandera de Estados Unidos
Un diario estadounidense deja de publicar viñetas tras recibir quejas por un chiste de Mike Luckovitch

2020 USA/ Mike Luckovitch

Le journal local, The Laconia Daily Sun (Laconia, New Hampshire), a annoncé qu'il cessait de publier des dessins éditoriaux à la suite des critiques suscitées par la publication d'une caricature de Mike Luckovitch. Les plaintes émanant d'un certain nombre de personnes comprenaient également le syndicat de la police locale.

Bandera de Jordania
Dibujante jordano arrestado por una viñeta sobre las relaciones entre Emiratos Árabes Unidos e Israel

2020 Jordanie / Emad Hajjaj

Le caricaturiste jordanien Emad Hajjaj a été arrêté le mercredi 25 août pour une caricature sur l'accord entre Israël et les Émirats arabes unis, jugée "insultante" pour le pays. La caricature a été publiée dans Al Araby Al Jadeed (New Arab), un média panarabe basé à Londres.

Bandera de Estados Unidos
Distrito escolar de Texas retira una viñeta de un ejercicio y pide disculpas

2020 USA/ Wylie School District

Une caricature de George Floyd réalisée par David Fitzsimmons, "Fitz", publiée en mai 2020 dans le journal Arizona Daily Star et ajoutée par la suite à un exercice destiné aux élèves de huitième année du district de Wylie, a incité le gouverneur de l'État du Texas à demander une enquête et à exiger le licenciement d'un enseignant qui avait comparé la police au Ku Klux Klan. La police a également présenté des excuses publiques.

Bandera de Australia
Acusan al diario The Australian de racismo por una viñeta sobre Joe Biden y Kamala Harris

2020 Australie /Johannes Leak - The Australian

Une bande dessinée de Johannes Leak parue dans le journal The Australian le 13 août a été critiquée pour son caractère raciste, entre autres, par des journalistes, des membres du public et même certains hommes politiques, qui ont demandé au journal de s'excuser pour sa publication.

Bandera de ARgentina
George Clooney, tampones y dietas, la viñeta repudiada de Sendra

2020 Argentine/ Sendra

Une caricature du dessinateur Fernando Sendra, publiée dans Clarín en août, a ironisé sur la résolution 34/2020, selon laquelle les entreprises publiques et privées doivent avoir une composition qui respecte la diversité des genres. La blague a immédiatement suscité des réactions de rejet et des critiques de toutes sortes de la part de différentes personnes et collectifs.

Bandera de Estados Unidos
La viñeta que provocó 1000 quejas

2020 USA/ Bianca Xunise/ King Features / Divers médias

Certains journaux où la bande dessinée de Bianca Xunise a été publiée ont fait part de leur décision d'arrêter la publication de la série Six Chic, certains ont même déposé des excuses à l'endroit où la prochaine bande devait paraître, la qualifiant d'inappropriée et d'offensante, et ils ont également demandé des excuses à l'agence qui distribue l'œuvre.

Bandera de Brasil
Dibujantes brasileños defienden a un compañero amenazado por el gobierno de Bolsonaro

2020 Brésil / Renato Aroeira

Le gouvernement brésilien a menacé de poursuivre le caricaturiste Renato Aroeira pour une caricature, ainsi que le journaliste Ricardo Noblat pour l'avoir diffusée sur son blog dans le magazine "Veja". L'exécutif du parti d'ultra-droite Jair Bolsonaro a demandé l'ouverture d'une enquête en invoquant une loi datant de la dictature, l'article 26 de la loi sur la sécurité nationale, approuvée en 1983 à l'époque de Joao Figueiredo, le dernier dictateur brésilien.

Bandera de Estados Unidos
El diario Morning News dejará de publicar viñetas tras una polémica sobre el aborto y los negros

2020 USA/ Gary McCoy

Le jeudi 11 juin, le journal Morning News de Florence, en Caroline du Sud, a publié une caricature de Gary McCoy sur l'avortement et les Noirs qui a créé une controverse et a conduit à l'annonce de la disparition de toutes les caricatures éditoriales dans le journal.

Bandera de Estados Unidos
Renuncias en dos diarios tras la publicación de una viñeta considerada racista

2020 USA/ Tom Stiglich

Johnny Whitefield, rédacteur en chef du journal The Courier-Times, basé à Roxboro, en Caroline du Nord, a annoncé hier sa démission immédiate à la suite de la publication de la caricature de Tom Stiglich, qui a été critiquée pour son caractère raciste. La même image a également provoqué la démission du Washington Missourian, un journal familial du Missouri.

Bandera de Estados Unidos
El periódico The Journal se disculpa por una viñeta considerada racista

2020 USA / Al Goodwyn

Le journal Journal de Seneca, en Caroline du Sud, a publié des excuses pour une caricature du dessinateur Al Goodwyn, qui se dit conservateur, et a annoncé qu'aucune autre caricature de cet auteur ne serait publiée dans ses pages. Certains lecteurs ont envoyé leurs plaintes au journal ou les ont publiées sur les médias sociaux en soulignant que le message de l'image était raciste.

Bandera de India
Detienen a un dibujante indio acusado de publicar una viñeta insultante y

2020 Inde / S. Surendra Kumar, Varma

Le caricaturiste indien S. Surendra Kumar, qui signe de son nom Varma, a été arrêté le lundi 18 mai pour une caricature publiée sur son compte Twitter le samedi 16 mai et retirée en raison d'une revendication de droits d'auteur ( ?).

Distintas organizaciones europeas condenan los insultos y amenazas de muerte al dibujante palestino Mahmoud Abbas

2020 Suède / Arabie Saoudite - Mahmoud Abbas

Plusieurs organisations européennes ont condamné les insultes et les menaces de mort proférées à l'encontre du caricaturiste palestinien Mahmoud Abbas, qui vit en Suède. Le dessinateur a commencé à recevoir des insultes qui se sont transformées en menaces de mort après avoir publié un dessin sur la baisse du prix du pétrole.

2020 Bolivie / Ángel Bellido "Abecor"

Le journal bolivien Página Siete a demandé dans une lettre au ministre du gouvernement, Arturo Murillo, des mesures de protection pour son dessinateur Abel Bellido, Abecor, qui a déclaré être harcelé sur internet, le dessinateur ayant reçu des insultes et des menaces de mort en raison de l'ensemble de ses dessins.

Bandera de Hungría
El Partido Popular Demócrata Cristiano de Hungría anuncia una demanda contra un viñetista por

2020 Hongrie / Gábor Pápai

Le KDNP, le parti populaire chrétien-démocrate au pouvoir en Hongrie, a annoncé une action en justice contre le quotidien Népszava et son caricaturiste Gábor Pápai pour une caricature publiée le 28 avril et qualifiée de"blasphème".

Bangladesh, dibujante detenido por criticar al Gobierno

2020 Bangladesh / Ahmed Kabir Kishore

Le bataillon d'action rapide du Bangladesh (RAB) a arrêté le caricaturiste Ahmed Kabir Kishore . L'écrivain Mushtaq Ahmed et deux autres personnes, Didarul Islam Bhuiyan, militant d'une plateforme appelée "Rashtrachinta", et l'homme d'affaires Minhaz Mannan Emon, ont également été arrêtés en vertu de la loi controversée sur la sécurité numérique (Digital Security Act, DSA), dont beaucoup affirment qu'elle est utilisée à l'encontre de la liberté d'expression.

Bandera de Perú
El Partido Popular Demócrata Cristiano de Hungría anuncia una demanda contra un viñetista por

2020 Pérou / Carlos Tovar Samanez, Carlín

Le caricaturiste Carlos Tovar Samanez, Carlín, (Lima, 1955) a dénoncé qu'il recevait des insultes et des menaces sérieuses après la publication d'une de ses caricatures dans le journal La República, où il travaille depuis 2002.

Bandera de Reino Unido
El diario británico Morning Star se disculpa y retira una viñeta sobre las personas trans

2020 Royaume-Uni / Morning Star -Stella Perrett

Le journal de gauche Morning Star a retiré une caricature de son édition en ligne et s'est excusé pour sa publication, également en version imprimée. Certains lecteurs se sont plaints en ligne que la blague déshumanisait les personnes transgenres, les dépeignant comme des prédateurs.

Asociación de empresas chinas en Bélgica y Luxemburgo exige disculpas a un diario y su dibujante

2020 Belgique - Chine / De Standaard - Lectrr

L'association des entreprises chinoises en Belgique et au Luxembourg a publié une note dans laquelle elle estime que l'image de Lectrr, publiée sur son site web et sur Twitter le 23 janvier, ainsi que dans le journal De Standaard,"insulte la Chine et blesse gravement les sentiments du peuple chinois". Ils ajoutent que"la satire est inappropriée et offensante pour nous et d'autres dans diverses communautés à travers le pays".

Una organización israelí exige el despido de un dibujante portugués por antisemitismo

2020 Portugal - Israël / Sabado Magazine - Vasco Gargalo

Une organisation de défense des droits de l'homme basée en Israël, Btsalmo, a envoyé une lettre au rédacteur en chef du magazine portugais Sabado. Elle demande le licenciement immédiat du caricaturiste Vasco Gargalo (1977) pour une caricature datant de 2019. En outre, elle demande le retrait de toutes les copies de l'image et des excuses publiques.

China exige disculpas al diario Jyllands-Posten por una viñeta sobre el coronavirus

2020 Danemark - Chine / Jyllands-Posten - Niels Bo Bojesen

Une organisation de défense des droits de l'homme basée en Israël, Btsalmo, a envoyé une lettre au rédacteur en chef du magazine portugais Sabado. Elle demande le licenciement immédiat du caricaturiste Vasco Gargalo (1977) pour une caricature datant de 2019. En outre, elle demande le retrait de toutes les copies de l'image et des excuses publiques.

2020 Turquie /Kazim Güleçyüz et Ibrahim Özdabak

Kazim Güleçyüz, rédacteur en chef du quotidien Yeni Asya, et son caricaturiste, Ibrahim Özdabak, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis d'un an et huit mois et d'un an et six mois respectivement pour terrorisme en raison de leurs publications sur les réseaux sociaux et de leurs caricatures à la fin du mois de janvier.

Toni Galmés, imputado por unos dibujos

2020 Espagne / Toni Galmés et éditorial Comanegra

Plusieurs syndicats de police ont dénoncé Galmés pour diffamation en raison d'un travail pour un livre, publié en 2018, qu'il a réalisé pour la maison d'édition Comanegra. Les syndicats de police ont exigé, entre autres, l'interdiction et la destruction du livre humoristique et des excuses publiques de la part des auteurs et des éditeurs. En 2021, la deuxième affaire a été classée et la procédure judiciaire a été clôturée.


Suscríbete por email para recibir las viñetas y los artículos completos y sin publicidad

Artículos relacionados

Este blog se aloja en LucusHost

LucusHost, el mejor hosting